11 000 emplois supprimés chez PSA !

PSA Peugeot Citroën a mis en place un grand plan de restructuration contesté par les syndicats. Le groupe prévoit 1 500 départs naturels non remplacés, et s’ajoute à cela 8 000 surpressions d’emplois. Un plan de départ volontaire avait déjà été mis en place en 2012. « C’est la première fois que la direction nous avoue ces chiffres, elle n’a jamais voulu jusqu’à présent nous répondre sur les effectifs cibles », a réagi auprès de l’AFP Jean-Pierre Mercier, délégué CGT. Fin mai, PSA avait à sa disposition un effectif de 67 112 personnes, qui sera restreint à 55 989 d’ici 2014. En 2004, le groupe proposait 87 000 emplois… « Montebourg demandait en juillet à la famille Peugeot de reformater son plan à la baisse. Ils le reformatent à la hausse! C’est un véritable scandale. Le gouvernement doit intervenir sérieusement », a souhaité M. Mercier. Aulnay-sous-Bois et Rennes seront touchés, mais d’autres villes également en ce qui concerne les postes hors production.