Archives de l’auteur : par Jean-Marc Sylvestre

Assurances-vie : une bombe à retardement cachée dans la loi Sapin risque de faire exploser le système

Assurance-vie : la bombe à retardement loi Sapin

Le projet de loi Sapin qui revient ce mercredi à l’Assemblée comporte un amendement dont personne n’ose parler puisqu’il concerne des millions d’épargnants français. C’est une bombe à retardement.Tous les épargnants détenteurs d’un contrat s’assurance-vie, et ils sont plusieurs millions, ont toutes les raisons de s’inquiéter.

L'édito | Laisser un commentaire

Catastrophe annoncée : et si la révolution digitale ne créait pas assez d’emplois pour compenser ceux détruits par la mondialisation et la technologie ?

Destruction créatrice - Joseph Shumpeter

La destruction créatrice si chère à Schumpeter est peut-être prise en défaut. Les vieilles sociétés matures ont du mal à créer les emplois nouveaux pour remplacer ceux que la technologie digitale détruit.

C’est un peu la chronique d’une catastrophe annoncée : si la révolution digitale ne crée pas les emplois industriels capables de compenser ceux que le progrès a détruit, on va assister à la mort lente de régions toute entières.

L'édito | Laisser un commentaire

Emmanuel Macron est décidé à se présenter dans tous les cas de figure. Il a les soutiens qu’il faut, de l’argent et un programme.Voilà le détail.

atlantico-business_0

Emmanuel Macron se prépare à se présenter aux élections présidentielles, que François Hollande y aille ou pas …

Son entourage et ses amis n’en doutent pas une seconde. Emmanuel Macron est déterminé à aller jusqu’au bout de son projet consistant à se présenter à la présidence de la République. Et ce n’est pas la façon dont l’Elysée a essayé de torpiller la réunion qui était organisée à Lyon, vendredi dernier, qui le fera changer d’avis. Bien au contraire.

L'édito | Laisser un commentaire

Les dix raisons pour lesquelles les hommes politiques ne sont pas à la hauteur des enjeux

rtx2doja

La campagne qui démarre est nulle. Les candidats à la présidentielles le disent eux-mêmes, le débat tourne en rond autour de détails médiocres et accessoires par rapport aux enjeux. Un débat sans idées, sans projets, sans expertises. Un combat de nuls.

Si la campagne présidentielle se joue sur le burkini, sur le rôle d’Astérix le gaulois dans la détermination de nos origines, sur le fait de savoir qui est de gauche (et de quelle gauche), sur des défilés de mode… Si elle porte sur des querelles personnelles pour savoir – comme à l’école maternelle autrefois – qui est le plus beau, qui est le plus grand ; alors cette campagne ne servira à rien. Ni pour la droite qui est au bord du pugilat, ni pour la gauche qui est en risque d’étouffement, ni pour le pays.

Si ça continue, on va réussir à faire cette campagne en ne parlant ni de chômage, ni d’Europe – sauf pour dire qu’elle ne marche pas –, ni de pourvoir d’achat, ni de dettes, ni d’éducation formation… etc.

L'édito | Commentaires fermés

Le « made in France », dernier remède miracle de la gauche politiquement correcte mais économiquement suicidaire

made-in-france-29_5187769

La gauche a trouvé le remède miracle pour relancer l’économie : fabriquer français. Une supercherie démagogique sur laquelle Arnaud Montebourg a du mal à s’expliquer.

La semaine qui vient de s’écouler nous a offert une campagne de promotion spectaculaire pour le « made in France ». La plupart des candidats à la présidentielle y sont allés de leur couplet pour revendiquer une relocalisation des activités industrielles. En bref, pour restaurer une capacité d’emplois, il faut reconstruire un appareil industriel et fabriquer dans l’Hexagone ce que nous achetons aujourd’hui à l’étranger : 90% des articles de confection textile, 80% des équipements ménagers, 50% des matériaux de construction, 50% des automobiles.

L'édito | Commentaires fermés