Bettencourt devient actionnaire de la société de Stéphane Courbit

Challenges

Liliane Bettencourt vient d’injecter environ 170 millions d’euros dans LGI, le holding de tête de Lov Group de Stéphane Courbit, dont elle prend 20 %, annoncent Les Echos.

Cette injection de la fille du fondateur de L’Oréal est réalisée « via la Financière de L’Arcouest, une structure créée pour l’occasion et qui a vocation à investir dans le non-coté », précise le quotidien économique. « Nous avons vu différents partenaires, mais nous voulions un investisseur de long terme, avec une préférence pour un groupe familial plutôt que pour un investisseur financier », explique au journal Stéphane Courbit, qui co-investit déjà avec les familles Arnault, De Agostini et Agnelli dans sa société de production Banijay, et Louis-Dreyfus dans Direct Energie.