Alors que de nombreuses modifications décidées par le gouvernement sont mises en place aujourd’hui, nous vous proposons de revenir sur les 5 augmentations qui vous concernent.

+

+

+

+

+

+

Prix du gaz : augmentation de 0,5% pour les ménages. Les tarifs applicables aux professionnels vont en revanche diminuer de 0,7%, si bien que globalement, les tarifs réglementés toutes catégories de clientèle confondues augmenteront de 0,2%.

Prix du tabac : 20 centimes de plus par paquet et 40 centimes de plus pour le tabac à rouler. Ce relèvement prendra effet le 15 juillet. C’est une défaite pour la ministre de la santé, Marisol Touraine, qui militait pour une hausse de 30 à 40 centimes.

Services à la personne : la TVA passe à 19,6%. Elle était auparavant fixée à 5,5% ou 7% selon les activités. Cette hausse concerne les petits travaux de jardinage, les cours à domicile (hors soutien scolaire), l’assistance informatique et internet à domicile, la maintenance, l’entretien et la vigilance temporaires de la résidence principale et secondaire et les activités d’organisation des services à la personne. Elle devrait se traduire par la destruction d’une dizaine de milliers d’emplois selon plusieurs organismes.

Frais de fourrière : hausse des tarifs pour les voitures particulières. Ils seront fixés à 6,10 euros pour une garde journalière, 7,60 euros pour une immobilisation matérielle et 115,10 euros pour l’enlèvement.

Augmentation des cotisations patronales à l’assurance chômage. Elles passeront de 4% à 7% pour les CDD de moins d’un mois et à 5,5% pour les CDD d’une durée comprise entre 1 et 3 mois.

A l’inverse, on notera les revalorisations de l’allocation chômage (+0,6%) et du plafond de la CMU-C, couverture maladie universelle complémentaire, qui permet aux personnes disposant de faibles revenus de se faire soigner gratuitement.

Brice Alves