Ce qui va se passer à la conférence sociale

Le président de la République François Hollande est lundi Palais d’Iéna à Paris, pour rencontrer les leaders syndicaux et patronaux avant d’ouvrir officiellement la grande conférence sociale qui lancera, dans la concertation, les chantiers sociaux majeurs du quinquennat.

Le rendez-vous se décline en sept tables rondes, lundi après-midi et mardi matin, portant sur l’emploi, le service public, les retraites, le redressement économique, l’égalité homme/femme, les salaires, la formation. Cette grand-messe, prévue sur deux jours au siège du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a été saluée par les partenaires sociaux, qui se voient ainsi mis au centre des décisions.

« C’est un moment important » pour « faire en sorte que le pacte social et républicain soit préservé », a déclaré M. Ayrault à son arrivée, en saluant « une méthode nouvelle ». François Hollande devait rencontrer les leaders des organisations syndicales représentatives (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC-CFE) et des patronales (MEDEF, CGPME, UPA) pour évoquer l’amélioration du dialogue social et son inscription dans la Constitution. Il lancera ensuite la conférence avec un discours devant les quelque 300 personnes invitées.

(Avec AFP)