L' ÉDITO

Macron et les chefs d’entreprise : le Président veut ériger le « Name and shame » comme méthode d’incitation à faire plus et mieux. On enlève les carottes, restent les bâtons.

Plus de 100 chefs d’entreprise ont écouté le chef de l’Etat et les plus malins ont compris que le temps des carottes était révolu. Reste le…

Premier sommet social du quinquennat : pour Macron, les syndicats actuels sont devenus inutiles. A eux de prouver qu’ils peuvent changer leur raison d’être s’ils veulent survivre.

Emmanuel Macron a invité des syndicats de salariés et de patrons à préparer la mutation du modèle social français.

Macron, le foot, le business et les français. Les vrais gagnants de la Coupe du monde.

Les Français voulaient des résultats, la Coupe du monde leur en apporte.  La compétition est terminée et les ordinateurs tournent déjà pour…

Coupe du monde : la France recule au 7ème rang des pays les plus riches en perdant le match face à l’Inde. Mais Paris monte au 3ème rang des villes les plus attractives avec New-York et Shanghai.…

Paris, 3ème métropole du monde juste derrière New York et Shanghai en terme de destination préférée des investisseurs, devant Londres qui…

Sur l’OTAN, le commerce et le dollar, les exigences de Donald Trump vont obliger l’Europe à se reconstruire, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Donald Trump est formidable : Il veut augmenter le prix de l’OTAN, réduire les échanges commerciaux et imposer les valeurs-dollars. Il donne…

En renonçant à la baisse des dépenses publiques, Emmanuel Macron va se mettre en contradiction avec la logique d’offre qu’il a toujours défendue.

Renoncer à baisser les dépenses publiques va être contradictoire avec  l‘objectif de compétitivité. Les dépenses publiques ont besoin…

Réinventer l’Etat-Providence, oui, mais sans augmenter la dépense publique. Le risque du modèle social, c’est le risque de l’obésité.

En promettant un nouvel Etat-Providence, Emmanuel Macron a cru calmer le jeu de ses adversaires. Pas sur, il va peut-être donner des arguments à…

Theresa May fait machine arrière et propose de négocier avec Bruxelles un Brexit tellement mou qu’elle a mis KO les ministres eurosceptiques.

La négociation du Brexit ressemble à la chronique d’un repli en rase campagne. Dernier épisode en date, le départ du gouvernement du ministre…