L' ÉDITO

Après le décès de Liliane Bettencourt, les financiers du monde entier spéculent déjà sur l’avenir de L’Oréal.

L’avenir de L’Oréal n’est pas assuré. Depuis l’annonce du décès de Liliane Bettencourt, les financiers du monde entier se sont mis sur le…

Apres la séquence sociale, le fiscal. Emmanuel Macron est de plus en plus prévisible, il suffit de relire le rapport Attali pour savoir ce qu ‘il va faire

La hausse de la CSG pour baisser le coût du travail y était écrite, le grand chantier de la réforme par points des retraites aussi. Et s’il…

Liliane Bettencourt incarnait la richesse mais aussi toutes les perversions du capitalisme à la française.

La femme la plus riche du monde est partie après avoir passé les dernières années de sa vie au centre d’une myriade de procès en capitalisme…

Avec Total, EDF et Nicolas Hulot, l’écologie a enfin une chance d’être compatible avec la croissance.

EDF, Total, Nicolas Hulot : la semaine a été fertile en initiatives. La France est peut-être en train de dessiner un modèle de transition…

A J-5, Angela Merkel donnée gagnante, mais l’avenir de l’Europe va dépendre de la coalition gouvernementale. 3 scénarios possibles.

Aucune surprise attendue sur l’issue des élections allemandes pour Angela Merkel. Elle sera réélue. Mais elle sera obligée de former une…

Semaine sociale très lourde pour Macron. Mais les dirigeants syndicaux jouent leur peau s’ils refusent la réforme.

C’est paradoxal, mais les dirigeants syndicaux ont compris la nécessité des réformes alors que leurs bases sont encore très réticentes. Donc…

Ni la droite avec Wauquiez ou Le Pen, ni la gauche avec Mélenchon ou le PC ne sont capables d’offrir un projet politique alternatif au pragmatisme de Macron.

Ni la droite avec Wauquiez ou Le Pen, ni la gauche avec Mélenchon ou le PC ne sont capables d’offrir un projet politique alternatif au pragmatisme…

Pour Jean-Luc Mélenchon, Macron est le « néo-libéral » idéal, sauf que les analystes politiques ont du mal à définir le logiciel idéologique du président. Et pour cause, il n’y en a pas !

   Jean-Luc Mélenchon prend Macron pour un dangereux « néo-libéral » alors qu‘il ne répondqu’au principe de réalité.