Explications: Les émeutes de la faim

Mouvements sociaux importants et violents en Algérie, en Tunisie, en Colombie, en Bolivie. Ce n’est pas la première fois qu’on assiste a des émeutes de la faim, on en avait connu d’extrêmement grave en 2005.

Ces émeutes sont provoquées par des hausses insupportables des prix des matières premières agricoles et notamment le sucre, les céréales, le riz. Sans parler de la viande.  Les augmentations sont 50 à 100 % en 2010. Cela veut donc dire que le prix du sucre ou du pain a doublé. Cela veut dire aussi qu’on en trouve pas ou à un prix exorbitant. La situation est d’autant plus grave que le prix des autres matières premières a aussi grimpé notamment celui de l’énergie.  Mais alors pourquoi ? Tout simplement à cause de deux phénomènes.

D’une part,  une reprise de la demande mondiale dans des pays émergents qui produisent assez peu de matières premières, la Chine et l’Inde mais qui en consomment énormément. La Chine et l’Inde capte les récoltes.

D’autre part la spéculation. Il y de la part des intermédiaires asiatiques et occidentaux des comportements spéculatifs. Ils stockent ce qu’ils peuvent parce qu’ils savent que ça va monter.

Que peut-il se passer ?

C’est un secteur ou l’offre n’est pas extensible. On peut augmenter la quantité mais ça demande du temps. Une récolte ça demande un an. En attendant il va falloir aider ces pays qui sont les vraies victimes de la crise. C’est un peu le rôle du FMI. On verra si M. Strauss-Kahn est aussi habile avec l’Algérie qu’il l’est avec Angela Merkel dans les couloirs de la commission de Bruxelles…