Hausse des tarifs de l’électricité : Le courant ne passe plus entre le gouvernement et la CRE

Les tarifs de l’électricité en France devraient augmenter de 6,8% à 9,6% cet été pour couvrir les coûts d’EDF en 2013, a estimé mercredi la Commission de régulation de l’énergie (CRE). De plus, il faudrait rajouter à ces hausses un rattrapage de 7,6% afin de compenser la hausse jugée nettement insuffisante de ce même tarif l’an dernier.

Le gouvernement Ayrault avait décidé en 2012 de limiter à 2% la hausse annuelle des tarifs réglementés de l’électricité, bien moins que ce préconisait la CRE, et celle-ci a chiffré à 1,47 milliard d’euros l’écart l’an dernier entre les recettes et les coûts réels d’EDF.

« Il n’est pas question d’accepter une telle hausse de l’électricité cumulée au regard du pouvoir d’achat des Français », a déclaré la ministre de l’Energie Delphine Batho à l’issue du conseil des ministres. « Le gouvernement se prononcera en tenant compte des coûts de production mais aussi du pouvoir d’achat, et se prononcera au mois de juillet prochain », a-t-elle ajouté.