L’édito du jour: Quand Bercy cherche de l’argent…

Le patrimoine des Français a doublé en dix ans : 10 000 milliards d’euros.  C’est une étude de la direction du trésor, qui sort au moment où l’on reparle de taxer les plus values dans l’immobilier.

Il n’y a jamais de hasard. Bercy cherche de l’argent et il ne peut en trouver que là où il y en a. Il vient de nous rappeler que le patrimoine des Français qui représente 10 000 milliards d’euros et qui a doublé depuis dix ans c’est dire qu’il a profité de la bulle immobilière… Ce patrimoine se compose principalement d’immobilier

Très précisément ces 10 000 milliards d’euros se repartissent en :

-61%  d’immobilier classique (résidence principale, la résidence secondaire)

-6% de biens professionnels

-33% d’actifs financiers, assurance vie, des comptes d’épargnants.

Alors, ce qui explique le doublement, c’est l’immobilier dont la valeur a explosé. Et c’est cette plus value là, qui suscite l’appétit de tous ceux qui à Bercy cherchent de l’argent.

Alors trois remarques :

Un, c’est une richesse stockée qui n’a de valeurs que parce qu’elle n’est pas sur le marché. Demain si tout le monde se mettait à vendre, les prix  s’écrouleraient. La France a d’ailleurs bien résisté à la crise. Les prix se sont effondre aux USA, en Espagne, en GB.

Deux remarques, c’est une richesse globale qui est assez mal repartie. 10% des plus riches en détiennent la moitié.

Enfin, troisième remarque, c’est un signe de richesse mais pas de prospérité. Nous avons très peu d’argent investi dans les entreprises…en gros 10%.  Or c’est l’entreprise qui créer la richesse et les emplois. Nous avons des structures de patrimoines très archaïques.