La Banque Postale fait les frais de la crise grecque

LaTribune.fr

LaTribune.fr

Superflue ». C’est ainsi que les syndicats CGT et SUD de La Poste ont qualifié l’augmentation de capital opérée vendredi par sa filiale bancaire. Après le feu vert du conseil d’administration, la banque a souscrit une augmentation de capital de 860 millions d’euros. Cette somme sera prélevée sur les 2,7 milliards d’euros déjà levés en avril auprès de l’État et de la Caisse des dépôts par le groupe La Poste. Dans un communiqué, les syndicats dénoncent cette opération : « Les résultats à fin juin 2011 […] montrent qu’une augmentation des capitaux n’est pas nécessaire ».