Le fisc français réclame 200 millions à Amazon

Le fisc français réclame 252 millions de dollars (200 millions d’euros) au distributeur américain en ligne Amazon.com, en arriérés d’impôts et en pénalités pour les années 2006-2010, selon un document du groupe consultable sur le site des autorités boursières américaines. Amazon se dit en « désaccord » avec l’estimation de l’administration fiscale française et fait part de son intention de la contester « vigoureusement », selon ce texte, figurant en annexe dans les résultats trimestriels du groupe et mis en ligne sur le site de la Securities and Exchange Commission à la fin octobre. Ce document prend la forme d’une courte note de bas de page sur les différents facteurs susceptibles d’influer sur son imposition. Le groupe y souligne que le montant évoqué est à ce jour seulement une proposition du fisc français, non encore définitive. Le contentieux porte sur « l’allocation des recettes entre différentes juridictions étrangères » où le groupe est présent, explique-t-il.