Les 10 infos éco du jour

1. Louis Gallois demande la fin du « marché du travail à deux vitesses » dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France de vendredi alors que les discussions entre patronat et syndicats sur la réforme du marché du travail reprennent ce matin. « Le marché du travail est scindé en deux. Il y a chaque année 3 millions d’embauches en CDI mais 18 millions en CDD, dont 14 millions à moins d’un mois. Des salariés cumulent 5, 10, 15 CDD dans l’année! Il faut en finir avec ce marché à deux vitesses », affirme Louis Gallois. « On peut imaginer d’introduire des souplesses dans le CDI et, en même temps, de sécuriser les personnes en CDD », explique-t-il.

2. Game, l’enseigne de vente de jeux vidéo devrait disparaitre. La société a convoqué un comité d’entreprise pour  lundi 14 janvier. Selon nos informations, la direction devrait annoncer aux salariés qu’elle demandera la liquidation judiciaire au tribunal de commerce de Bobigny, lors d’une audience prévue le 25 janvier. L’enseigne est en redressement judiciaire depuis septembre dernier.

3. François Hollande est sûr que les syndicats trouveront un accord sur l’emploi. Le président de la République qui s’exprimait devant des élus lors d’un déplacement en Gironde consacré aux investissements d’avenir, affirme que « les partenaires sociaux sont engagés dans une négociation qui est essentielle puisqu’elle porte sur la sécurisation de l’emploi. Nous devons faire en sorte qu’il y ait plus de sécurité, plus de souplesse, et pour le salarié et pour l’employeur, pour que nous puissions nous adapter aux conjectures, aux situations, aux aléas ».

4. La BCE a présenté un nouveau billet de cinq euros, plus de dix ans après l’arrivée de l’euro dans nos porte-monnaie. C’est le premier de la prochaine série de coupures, baptisée « Europe ». Le nouveau de billet de cinq euros sera introduit progressivement dans l’économie européenne à partir du mois de mai.

5. Le TGV pourrait perdre son monopole en 2019. La Commission européenne souhaite que les lignes de TGV soient à leur tour ouvertes à la concurrence en France. La SNCF serait alors concurrencée sur son terrain par des opérateurs étrangers comme la Deutsche Bahn ou Trenitalia.

6. Bouygues Telecom a été renfloué à hauteur de 678 millions d’euros par sa maison mère, le groupe Bouygues. C’est ce que révèle L’Agefi, précisant que le projet de recapitalisation a été validé lors d’une assemblée générale le 16 novembre. L’objectif est de restaurer la trésorerie de Bouygues Telecom qui a été affectée, souligne le site d’informations, par la chute des résultats depuis l’arrivée de Free mobile début 2012, par le coût de son plan de restructuration et par l’achat des fréquences 4G.

7. Arnaud Montebourg a annoncé le lancement d’un programme de relocalisation en France d’activités industrielles, visant 300 entreprises, doublé d’un outil pour calculer les avantages financiers d’une telle démarche. Le ministre du Redressement Productif a souligné vouloir s’appuyer sur une expérience comparable menée aux Etats-Unis. « Nous créons un programme semblable de relocalisation que nous allons confier à une Agence. L’Agence française des investissements internationaux (Afii) va offrir gratuitement aux entreprises qui le souhaitent un nouveau service en leur permettant de calculer les avantages de tous ordres à relocaliser des activités », a-t-il annoncé.

8. La Chine va devenir le premier marché d’Apple, devant les États-Unis, a confié le PDG de la marque à la pomme, Tim Cook, à l’agence chinoise Xinhua. Le dirigeant n’a pas donné de calendrier, mais il est «persuadé» que ce qui est déjà le second marché de la compagnie va encore progresser. Apple devrait ouvrir 25 Apple Stores dans le pays, contre onze aujourd’hui.

9. Des représentants des taxis, qui observaient jeudi une grève nationale, ont été reçus au ministère de l’Intérieur et obtenu la tenue de réunions d’ici la fin janvier sur les questions relatives au transport des malades et aux véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), a-t-on appris de sources syndicales. Ces discussions « ont permis de garantir qu’aucune décision ne sera prise sans une concertation préalable avec les représentants de la profession », indique un communiqué du ministère des Affaires sociales et de la Santé, du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Artisanat.

10. L’UE  veut que Google change la présentation des résultats de son moteur de recherche. Dans un entretien accordé au Financial Times, Joaquín Almunia, en charge des questions de la concurrence à Bruxelles, estime que Google détourne du trafic en tronquant les résultats de ses recherches, en accordant une priorité aux pages des sites qu’il détient lui-même.