Les 10 infos éco du jour

1. Le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a officialisé dimanche que la France avait retenu les prévisions de croissance de son économie avancées par Bruxelles pour 2013 (+0,1%) et 2014 (+1,2%), soit nettement moins que ses prévisions initiales. « Les chiffres que nous allons envoyer au Conseil des finances publiques sont, en réalité, les chiffres de la Commission » européenne même si « je souhaite que ce soit plus », a expliqué M. Moscovici au Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien/iTélé.

2. Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius a démenti lundi détenir un compte bancaire en Suisse, comme l’évoque dans son édition du 8 avril le journal Libération, parlant d’une « rumeur » qui fera l’objet de poursuites judiciaires. « Je démens formellement la rumeur, relayée par Libération, (…) m’attribuant un compte en Suisse. » a-t-il déclaré.

3. Le gouvernement italien a approuvé samedi un décret en conseil des ministres qui permettra à l’Etat de rembourser 40 milliards d’euros dus par ses administrations à des sociétés privées sur les douze prochains mois. Cette mesure, importante pour les finances des entreprises en temps de récession, devait être approuvée mercredi dernier mais avait dû être retardée en raison des interrogations sur son financement.

4. Les critiques s’accumulent contre la France, accusée de se reposer sur ses lauriers de première destination touristique mondiale et de laisser sa compétitivité se dégrader dans ce secteur. Un procès injuste car le bilan est bon, estime la ministre du Tourisme, Sylvia Pinel. Selon le rapport 2013 du Forum économique mondial (WEF), publié en mars, la France a perdu de sa compétitivité touristique, reculant de la 3e place en 2011 à la 7e place en 2012, derrière la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

5. Le président Barack Obama a déclaré samedi que son projet de budget, qu’il doit dévoiler la semaine prochaine, est avant tout destiné à revigorer la classe moyenne américaine en introduisant des réformes destinées à réduire les déficits. « Notre priorité en tant que nation, et ma priorité en tant que président, est de tout faire pour faire redémarrer le moteur de la croissance: il faut une classe moyenne prospère », a déclaré M. Obama.

6. International Airlines Group, le groupe propriétaire des compagnies aériennes British Airways et Iberia, s’apprête à commander une vingtaine d’Airbus A350-1000 pour un montant qui devrait atteindre sept milliards de dollars (5,4 milliards d’euros) au prix catalogue, a-t-on appris dimanche soir de sources industrielles. Les négociations, révélées par le Wall Street Journal, devraient se poursuivre jusqu’à la dernière minute pour cette commande qui permettait à Airbus de marquer des points face à son rival Boeing, dont les 787 Dreamliner sont cloués au sol depuis bientôt trois mois à la suite de problèmes techniques.

7. Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho a annoncé dimanche des coupes dans les dépenses publiques et confirmé sa politique de rigueur après le rejet par la Cour constitutionnelle de plusieurs mesures d’austérité recommandées par les créanciers du pays, sous assistance financière depuis mai 2011. Dans une déclaration solennelle à la Nation le chef du gouvernement a souligné qu’il n’y aurait pas de nouvelles augmentations d’impôts mais que des mesures seraient prises pour « contenir la dépense publique dans les domaines de la Sécurité sociale, la Santé et l’Education ».

8. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a estimé dimanche lors d’un forum économique en Chine que l’euro avait un avenir solide et a souhaité qu’aucun autre pays européen n’ait besoin à l’avenir d’un plan de sauvetage de l’UE et du FMI. »Je pense que la volonté politique collective (…) de maintenir, de défendre et de renforcer (la zone euro) a été largement sous-estimée », a déclaré Mme Lagarde au cours d’une séance de questions-réponses, après une intervention au Forum de Boao.

9. Le Luxembourg est prêt à réduire partiellement son secret bancaire controversé pour freiner l’évasion fiscale , a affirmé son ministre des Finances Luc Frieden dimanche dans un journal allemand. « Nous voulons renforcer la coopération avec les autorités fiscales étrangères », a affirmé le ministre au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, après les critiques des partenaires de la zone euro des pratiques bancaires particulières du Luxembourg.

10. JCDecaux a indiqué que son fondateur Jean-Claude Decaux, actuellement président du conseil de surveillance du groupe, a demandé à ce que son mandat de membre du conseil de surveillance ne soit pas renouvelé. L’AG proposé aux actionnaires de nommer Jean-Claude Decaux comme président d’honneur.