Les téléphones Androïd plus fragiles que iPhone et BlackBerry

D’après une étude de WDS, les téléphones utilisant le système d’exploitation Androïd sont nettement plus fragiles que les BlackBerry et les iPhone.

Selon une étude de WDS, les téléphones utilisant le système d’exploitation Androïd sont nettement plus fragiles que les BlackBerry et les iPhone. Avec 57 % de parts de marché au troisième trimestre, 2011 contre seulement 25 % un an plutôt, Androïd a séduit les fabricants et les opérateurs grâce à son bas prix. L’étude indique que les composants bas de gamme utilisés pour la fabrication de téléphone sous Androïd ont tendance à casser plus facilement que sur les iPhone d’Apple ou les BlackBerry de RIM.

Un coût important pour les opérateurs.

D’après WDS, miser sur Androïd ne serait donc pas une bonne affaire pour les opérateurs téléphoniques. En effet, les pannes entrainent des frais monumentaux pour les opérateurs. Toujours selon WDS, la facture totale pour les entreprises de télécom pourrait s’élever à près de 1,45 milliards d’euros.