EADS/BAE: il faudra « peut-être plus de temps »

eads, bae, fusion, thomas de maizière

Thomas de Maizière, le ministre allemand de la Défense a estimé jeudi à Nicosie qu’il faudrait peut-être « plus de temps » pour parvenir à boucler les discussions sur un éventuel rapprochement entre EADS et BAE, tout en évoquant des « discussions constructives » avec ses homologues. A l’issue d’une rencontre avec ses homologues britannique et français sur le projet de fusion EADS/BAE à Chypre, M. de Maizière a déclaré qu’ils avaient eu des « discussions constructives ». Mais « c’est une situation complexe et rien n’a été décidé encore », a-t-il toutefois ajouté, précisant que les ministres « restaient en contact ».

, , , | Laisser un commentaire

Sondage : La moitié des français anticipent une baisse de leur pouvoir d’achat

moral des ménages, pouvoir d'achat, étude, sondage, viavoice

Selon un sondage Viavoice, 53% des Français anticipent une dégradation de leur pouvoir d’achat au cours des trois prochains mois. « Cette évolution spectaculaire s’explique par le climat d’austérité à la fois actuel et anticipé », analysent François Miquet-Marty et Aurélien Preud’homme, de Viavoice, dans leurs commentaires de l’étude. Un baromètre qui a flambé de 17 points depuis le mois de mai.

, , , , | Laisser un commentaire

Le patron de PSA prévoit des fermetures d’usines… chez d’autres constructeurs

philippe varin, psa, fermture

Le président du directoire de PSA Peugeot-Citroën, Philippe Varin, dont le groupe va supprimer 8.000 emplois, estime que « le marché européen est surcapacitaire et va le rester » ce qui va contraindre d’autres constructeurs à fermer des usines, affirme-t-il jeudi dans Les Echos. « Nous avons fait connaître nos projets, mais d’autres constructeurs devront mener des opérations similaires. Certains de nos concurrents en Europe perdent encore plus d’argent que nous sur chaque voiture vendue. La situation actuelle n’est pas tenable »,

, , | Laisser un commentaire

3 millions de chômeurs en France : Une très bonne nouvelle

chômage, chiffre, chômeurs, jean marc sylvestre, 3 millions

Par Jean-Marc Sylvestre. Le chiffre du chômage est tombé et la barre symbolique des 3 millions de demandeurs d’emplois est franchie. Tout le monde crie au scandale mais dans le fond, c’est une bonne nouvelle : la situation aurait pu être pire. Les optimistes, les naïfs et les docteurs en langue de bois vont nous expliquer que la conjoncture est assassine. La réalité, c’est qu’au delà de la conjoncture de crise, nous n’avons absolument rien fait pour enrayer la montée du chômage et favoriser la création d’emplois. Il existe une complicité coupable entre le gouvernement et les syndicats pour ne rien faire et cela quelque soit la couleur

, , , , | 2 commentaires

Fin des heures sup’ défiscalisées : Un salarié peut perdre jusqu’à 525 euros par an !

loi tepa, heures sup, cgt

D’après une étude Harris Interactive pour la CGT, la fin de la loi TEPA sur la défiscalisation des heures supplémentaires va conduire à des pertes de salaires conséquentes. L’étude indique que pour un salarié touchant le smic et travaillant 39 heures par mois, la perte est de 43,73 euros mensuels soit 525,26 euros par an. Toujours selon l’étude, 40% des salariés de TPE concernés par la mesure font au moins 40 heures de travail par semaine.

, , | Laisser un commentaire

Sapin confirme le chiffre de 3 millions de chômeurs

michel sapin, chômage, emploi

Le cap symbolique des trois millions de demandeurs d’emploi sans aucune activité en métropole a été franchi en août, a confirmé mercredi le ministre du Travail Michel Sapin, avant même la publication des statistiques officielles attendue dans la soirée. « Oui, c’est mauvais, c’est forcément mauvais, au rythme qui était déjà acquis avant l’été. Je m’attends bien entendu à ce que le chiffre, qui est symbolique mais enfin qui est fort, des trois millions de chômeurs en France sera dépassé », a déclaré M. Sapin. Le ministre avait déjà préparé les esprits début septembre en annonçant que ce seuil était franchi. L’explosion des chiffres en

, , | Laisser un commentaire

A cause du temps, le vignoble du Beaujolais perd 50% de sa récolte

vignoble du beaujolais, récolte, 2012

Selon les professionnels du secteur, le vignoble du Beaujolais ont perdu la moitié de la récolte cette année. En cause, les intempéries qui ont frappé depuis la région l’hiver dernier. Par comparaison, les autres vignobles français affichent une récolte en baisse de 10 à 30%. « De mémoire de viticulteur, c’est du jamais vu ! », déplore Jean Bourjade, délégué général d’Inter-Beaujolais à l’agence Reuters. Selon le porte-parole de la profession, cette pénurie devrait mécaniquement entraîner une hausse des cours.

, , | Laisser un commentaire

Le 10 ans espagnol dépasse de nouveau 6%

obligation, emprunt d'état, espagne,

Le rendement des obligations d’Etat espagnoles à 10 ans a dépassé 6% mercredi pour la première fois en une semaine, illustrant le regain de tension sur les marchés alors que Madrid semble toujours hésiter à solliciter une aide extérieure. L’inquiétude des investisseurs est nourrie entre autres par la manifestation contre l’austérité qui a dégénéré mardi soir à Madrid, deux jours avant que le gouvernement ne dévoile son projet de budget

, , | Laisser un commentaire

Montebourg boycott Huyndai : Le patron de la marque lui répond !

montage

Mardi soir, Arnaud Montebourg  annonçait qu’il boycotterait les marques Hyundai et Kia au Mondial de l’Automobile. Selon lui, un accord de libre-échange signé entre l’UE et la Corée du Sud provoquerait un « dumping social ». Le ministre estime que cet accord désavantage la filière automobile française. « Je dis aux Français qui achètent des Hyundai et des Kia, ils participent à une forme de dureté sociale » a-t-il déclaré dans l’émission Face à la Presse. Devant ces accusations, le directeur général de Hyundai France, Patrick Gourvennec, a réagi aux propos du ministre du Redressement Productif. « Ça nous a laissé coi. L’appel au boycott ne me fait pas peur parce que le consommateur est suffisamment informé

Buzz-éco | , , , | Laisser un commentaire

Fusion EADS/BAE : Le patron d’EADS juge la parité 60%/40% « très équitable »

tom enders, bae, eads, fusion

Le patron d’EADS Tom Enders a jugé « très équitable » la parité de 60/40% proposée dans le projet de fusion d’EADS et BAE Systems entre les actionnaires du premier et du second, à la sortie d’une rencontre avec des députés allemands, mercredi à Berlin. Certains avaient estimé qu’une répartition 70% à EADS et 30% à BAE aurait été plus juste. Le gouvernement allemand avait également critiqué ce partage, dans un rapport du ministère allemand de l’Economie obtenu lundi par l’AFP. Ce projet de fusion doit recevoir l’aval des

, , , | Laisser un commentaire