Automobile : Les immatriculations encore en recul

automobile, immatriculations, voitures neuves, juin 2012

Les immatriculations de voitures neuves en France ont connu en juin un léger recul, de 0,9%, en données brutes à 208.225 unités, a indiqué lundi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

« C’est un mois qui n’est pas trop mauvais », a souligné le président du CCFA, Patrick Blain, lors d’une conférence de presse,

, , , | Laisser un commentaire

Cour des comptes : « 6 à 10 milliards d’euros d’effort en 2012 »

audit, cour des comptes, jean marc ayrault

Dans son audit des finances publiques remis lundi au gouvernement, la Cour des comptes estime que l’effort budgétaire pour respecter les engagements internationaux de la France en 2012 devrait nécessiter entre 6 et 10 milliards de mesures nouvelles.

La Cour estime que le respect des engagements budgétaires internationaux de la France en 2013 rendra « difficilement évitable »

, , | Un commentaire

Eric Woerth sur i>TÉLÉ : « Je soutiens le pacte budgétaire, on le votera »

eric woerth, jean marc sylvestre, les clés de l'éco, i télé, pacte budgetaire, vote

Invité de Jean-Marc Sylvestre dans les Clés de l’Eco sur i>TÉLÉ, Eric Woerth, le député UMP de l’Oise a indiqué que son groupe parlementaire « votera le pacte budgétaire » du gouvernement Ayrault.

, , , , , | Laisser un commentaire

i>TÉLÉ – L’Éditon du Soir : Le point éco de vendredi

i télé, jean marc sylvestre, amandine begot, l'édition du soir, chronique

Chaque soir Jean-Marc Sylvestre décrypte le fait économique du jour dans l’Édition du Soir sur i>TÉLÉ.

, , , , | Laisser un commentaire

Hollande/Merkel : Le sommet des concessions

bruxelles, accord, sommet, hollande, merkel, crise

L’édito de Jean-Marc Sylvestre. A l’issue du sommet de Bruxelles, les décisions n’ont pas été accueillies de la même manière. Les marchés sont euphoriques mais les politiques eux, font profil bas. Que faut-il penser de cet accord ?

La réponse n’est pas aussi facile à donner. L’accord répond à un problème urgent de l’Espagne et de l’Italie : ce sont les accords de sauvetage demandés par Mario Monti et Mariano Rajoy. Le sommet

, , , , , | Laisser un commentaire

L’enseigne Virgin Megastore des Champs-Élysées menacée de fermeture

virgin megastore, paris, champs elysées, fermeture

Selon Le Figaro, l’enseigne culturelle Virgin Megastore envisagerait des réductions de surface et des cessions. Le distributeur serait fragilisé par la baisse du marché des CD et DVD. Ainsi, on apprend que la superficie du magasin de La Défense serait réduite de plus de 1000 m² et une dizaine d’autres pourraient carrément fermer.

, , , | Laisser un commentaire

Croissance, MES, union bancaire : Ce qu’il faut retenir du sommet de Bruxelles

Bruxelles, sommet, espagne, italie, mes, pacte de croissance, union bancaire, euro, crise

Les dirigeants de la zone euro, réunis en sommet à Bruxelles jeudi et vendredi, se sont mis d’accord pour aider l’Italie et l’Espagne à se financer et pour relancer l’économie avec un pacte de croissance. Ils ont aussi abordé le renforcement de l’union bancaire européenne.

A l’issue d’une longue nuit de négociation à Bruxelles, le président de l’Union européenne, Herman Van Rompuy, a annoncé la mise en place d’un dispositif permettant de recapitaliser directement les banques grâce au MES.

, , , , , , , , | Un commentaire

Bruxelles : Le sommet qui veut en finir avec la crise

zone euro, sommet, crise, croissance, bruxelles

Le sommet européen avait, au départ, pour objectif de faire avancer l’intégration économique. L’actualité politique et l’urgence de la crise en Espagne, en Italie et en Grèce ont tout perturbé. A quoi peut-on s’attendre ?

Après de nombreuses tractations, on peut s’attendre à ce que la France et l’Allemagne réussissent à échanger un peu de croissance pour beaucoup de rigueur.  La France aura réussi à imposer un pacte de croissance.

, , , , | Laisser un commentaire

Sommet de Bruxelles : 120 milliards pour la croissance

bruxelles, sommet, croissance, françois hollande

120 milliards d’euros, c’est le montant minimum du plan de soutien à la croissance qui sera acté pendant le sommet qui a commencé  jeudi à Bruxelles. C’était depuis la campagne présidentielle, un préalable de François Hollande pour aller plus loin dans la réforme d’une gouvernance européenne. Un préalable  au point de bloquer pendant des semaines la relation Franco–allemande.

Pour financer ce plan, on mobilisera les fonds structurels,

, , , | Laisser un commentaire

Avec Erasmus, pas besoin du sommet de Bruxelles pour plus de fédéralisme !

europe, fédéralisme, erasmus, sommet bruxelles

A l’heure où la question du fédéralisme européen provoque la réticence de nombreux gouvernements, la nouvelle génération semble plutôt enclin à plus d’Europe. Illustration avec le succès du programme Erasmus.

Les dirigeants de la zone Euro se réunissent jeudi et vendredi pour décider de l’avenir de la monnaie unique, mais aussi pour aborder la question du fédéralisme européen. Une idée qui commence doucement à faire son chemin dans les couloirs de Bruxelles. La jeune génération, elle, n’a pas attendu Hollande, Merkel et les autres pour vouloir plus d’Europe. En témoigne le succès du programme Erasmus qui permet, depuis 25 ans, aux jeunes d’étudier et de vivre dans les 33 pays européens qui participent au programme.

L’année dernière, 213.000 étudiants ont obtenu une bourse Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students). Le programme d’échange s’avère être celui qui connaît le plus grand succès dans le monde. Il faut dire que le programme est avantageux : exonération des droits de scolarité de l’université d’accueil, reconnaissance de la partie des études effectuées à l’étranger, maintien des bourses et couverture sociale du pays de l’université expéditrice.

Une solution qui a séduit Mathilde, une étudiante d’origine Nîmoise qui a effectué 10 mois à Kassel, en Allemagne, pour terminer sa licence d’histoire. Cette expérience lui a aussi permis de mieux comprendre l’Europe et de forger son opinion sur la question du fédéralisme européen : « J’ai remarqué qu’en France comme en Allemagne, l’UE actuelle ne contente pas grand monde. Ce dont nous avons besoin, c’est un vrai pôle politique puissant, pas qu’économique », affirme-t-elle. « Je pense aussi qu’il faut une Europe qui ne soit pas centralisée, mais avec une vraie subsidiarité ».

A l’image de la jeune étudiante, la nouvelle génération n’émet pas de réserve à l’idée d’une Europe plus fédérale. Reste donc à Mathilde et aux 2,3 millions d’anciens étudiants Erasmus de faire entendre leur voix, cette fin de semaine à Bruxelles.

Audrey Mangin et Julien Gagliardi
, , , | Un commentaire