Redevance TV aux résidences secondaires : La nouvelle stupidité gouvernementale

Par  Jean-Marc Sylvestre

On ne s’en sortira donc jamais ! A chaque fois que le gouvernement a un problème de découvert, plutôt que de voir où il pourrait faire quelques économies (ce que nous faisons tous dans notre vie quotidienne), il crée une nouvelle taxe ! La dernière en date, la redevance TV dans les résidences secondaires. Ceux qui ont une maison de campagne vont donc payer une demi-redevance de plus, soit 65 euros de plus pour faire rentrer 150 millions d’euros supplémentaires. Le gouvernement a pris cette décision parce qu’il manquerait près de 120 millions d’euros au service public de la radio et de la télévision. Pourquoi ne pas avoir plutôt demandé au service public de réduire son train de vie et de faire quelques économies ? Après tout ça doit être possible. Les entreprises privées de télévision n’ont pas d’autres moyens que de renforcer l’offre et réduire leurs coûts… mais c’est le privé.

L’idée est stupide pour trois raisons : La première, c’est qu’elle exonère l’administration de faire le moindre effort de rationalisation de ses coûts. C’est un mauvais signe envoyé à la fonction publique. Pourquoi se bouger puisque l’Etat paie ? Deuxième raison, pourquoi le possesseur d’un écran paierait deux fois sous le prétexte qu’il en a un deuxième à la campagne ? La légitimité de la redevance, c’est bien de faire payer le consommateur de programme par le détenteur d’appareils. Or, le consommateur de télévision ne peut regarder qu’un poste à la fois. A ce moment-là, payons autant de fois qu’il y a d’écrans dans une maison ! Enfin, la troisième raison c’est qu’à force de multiplier les taxes de toute sorte, on va écraser la matière fiscale. Si on paie par téléviseur, on finira par les éliminer ou les cacher. On regardera la télé au «noir» ! Imaginez les inspecteurs anti-fraude se faire ouvrir les maisons de campagnes, les résidences de vacances pour vérifier s’il y a un poste ou pas et s’il est en état de marche. Ubu roi.