Réforme de l’auto-entrepreneur : « Le gouvernement attaque les travailleurs pauvres » !

Le projet de loi de finances 2013 aligne les charges des auto-entrepreneurs sur les autres statuts d’entrepreneurs individuels. Une annonce qui provoque la colère d’Hervé Novelli, le père de l’auto-entreprise. Interrogé par le site Économie Matin, Hervé Novelli n’y va pas de main morte « Quand on se gargarise en déclarant présenter un budget de justice, c’est en fait une véritable agression contre les travailleurs pauvres ! C’est même la mesure la plus antisociale que j’ai jamais vue ! Relever les cotisations sur des gens qui sont en dessous du Smic, il faut quand même le faire ! ». L’ex-ministre délégué aux PME craint une mise à mort du régime. « Avec ce projet de réforme, on a le choix entre une mise à mort immédiate, ou une mise à mort progressive ».

Le projet de loi de finances 2013 aligne les charges des auto-entrepreneurs sur les autres statuts d’entrepreneurs individuels. Une annonce qui provoque la colère d’Hervé Novelli, le père de l’auto-entreprise. Interrogé par le site Économie Matin, Hervé Novelli n’y va pas de main morte « Quand on se gargarise en déclarant présenter un budget de justice, c’est en fait une véritable agression contre les travailleurs pauvres ! C’est même la mesure la plus antisociale que j’ai jamais vue ! Relever les cotisations sur des gens qui sont en dessous du Smic, il faut quand même le faire ! ». L’ex-ministre délégué aux PME craint une mise à mort du régime. « Avec ce projet de réforme, on a le choix entre une mise à mort immédiate, ou une mise à mort progressive ».