Schneider Electric va délocaliser sa direction générale en Chine

C’est assez incroyable mais c’est vrai. Une des plus grandes entreprises française, Schneider Electric va donc délocaliser une partie de sa direction générale en Chine.

Schneider Electric est une des entreprises les plus importantes en France. C’est un des premiers fabricants d’équipements électriques. Ce groupe est très solidement implanté dans les pays émergents. Mais Schneider Electric, à une autre caractéristique. Son principal actionnaire, c’est l’État, via la Caisse des Dépôts.

On connaissait, les délocalisations industrielles. C’est-à-dire, on déménage pour trouver des coûts de productions moindres. C’est le cas du textile. On connait, les délocalisations d’entreprises, pour se rapprocher de leurs clients. C’est le cas de l’automobile qui construit des usines en Chine ou en Inde. Mais déménager trois directeurs généraux, dont le président du directoire, c’est nouveau, ça vient de sortir.

Augustin de Romanet, le patron de la Caisse des Dépôts, a donné des explications qui sont recevables. Après tout c’est vrai, on ne peut pas empêcher une direction générale de se rapprocher de ses clients.

Mais demain, que dira t- on si Bernard Arnault, patron de LVMH s’installe à Tokyo puisque ses clients sont au Japon, si Axa migre vers la Chine… Tout cela est supportable si la marche de l’entreprise n’est pas bouleversée.

Il doit être quand même être possible comme le font les allemands, les américains ou même les italiens de piloter une entreprise mondiale à partir de son pays d’origine. C’est le seul moyen de protéger sa culture et son modèle. Et ça, les boursiers le savent : Le titre a perdu plus de 4% aujourd’hui.