Sport, art, immobilier : Ces nouveaux riches Russes

Par Martine Denoune. Les Russes figurent en bonne place dans l’étude Forbes – Société Générale consacrée aux nouveaux “ultra-riches” des pays émergents. Alors que la France fait grise mine et lorgne vers la taxe de 75% sur les hauts revenus, j’assiste à la présentation de l’étude Forbes – Société Générale sur les nouveaux “ultra-riches” des pays émergents. Dans ce recueil, la Russie figure en bonne place : les actifs moyens des 20 plus grandes fortunes se chiffrent à 10,1 milliards $ contre 7,6 milliards $ pour le Moyen Orient.

A titre de comparaison, sur les marchés matures comme les États-Unis et l’Europe Occidentale, le poids moyens des 20 plus grandes fortunes ressort respectivement à 24,3 milliards $ et à 20,1 milliards $. Toujours en Russie, si l’on se base cette fois sur les ultra-riches en général, retenez ces trois points :

Moyenne de la fortune : 4600 millions de dollars
Ancienneté de l’activité entrepreneuriale : 100% première génération
Age moyen : 50 ans

Depuis la chute du communisme intervenue il y a 25 ans, le profil des ultra-riches a évolué. A côté des oligarques de la première heure, de vrais entrepreneurs développent une belle idée économique. D’autres profitent du boum immobilier qui fait exploser les prix dans le secteur de la propriété privée.

Leurs placements préférés
”S’ils sont agressifs dans  leur prise de risques au niveau professionnel, les Russes fortunés sont plutôt conservateurs dans la gestion de leur patrimoine personnel ” me rappelle un fin connaisseur de la réalité économique russe, Jean-Gabriel Arqueros, Directeur de la clientèle russe à la Société Générale Private Banking.  Depuis 2010, l’activité gestion de fortune de cette banque a renforcé sa ligne “Client Russe”, avec des équipes de conseillers privés à Genève, Zurich, Londres, Monaco et Singapour.

Les placements de prédilection des Russes fortunés concerne le sport, la philanthropie, la politique, l’art et l’immobilier. Les biens de prestige situés à Paris et sur la Côte d’Azur sont particulièrement appréciés.

Retrouvez cet article, et d’autres, sur le blog de Martine Denoune.