Taxe Tobin : « La France prête à donner l’exemple »

Henri Guaino a déclaré vendredi matin, que la France pourrait se lancer seul dans la taxe sur les transactions financières. Ce qui n’est pas du gout de nos voisins européens.


Invité sur RMC, Henri Guaino a annoncé vendredi que le France pourrait prendre seule la décision de mettre en place une taxe sur les transactions financières pour « montrer l’exemple« .  Le texte arriverait avant fin janvier mais ne fait pas l’unanimité à Rome et à Berlin. Et pour cause, Angela Merkel et Mario Monti souhaitent depuis le début, une solution européenne. Berlin a aussitôt fait savoir que « le but est d’aboutir à l’instauration d’une taxe sur les transactions financières dans l’Union européenne« . De son côté, le chef du gouvernement italien Mario Monti, a également estimé qu’une démarche « en solitaire » de la France « n’était pas souhaitable« .

Toutefois, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy indique que la France « se ralliera aussitôt que l’Europe aura pris une décision à la décision européenne, à la taxe européenne« . Alors qu’au sein de l’UE, l’opposition de certains pays reste vive, le président de BNP-Paribas, Baudoin Prot, craint que des risques de délocalisation et de baisse de la compétitivité. Mais à environ 100 jours de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy veut accélérer le rythme.