Volkswagen se lance à son tour dans le low cost

Après Renault et sa très rentable filiale Dacia, Volkswagen veut se lancer à son tour dans le low cost. Une offre qui serait réservée aux pays émergents. Pourtant, il y a quelques mois encore les dirigeants de Volkswagen assuraient que leur groupe ne cèderait pas au phénomène low cost. En cause ? La perspective de l’arrivée d’une nouvelle offre, avec Nissan qui se lance dans le segment avec Datsun. Le groupe souhaite commercialiser une voiture entre 5000 et 10 000 euros principalement pour la Chine et l’Inde.