Zone euro : les prix grimpent de 3% en août

Les prix grimpent de 3% en août dans la zone euro.

L’inflation à 3%, c’est beaucoup plus que prévu par les experts de la zone euro. Cette inflation touche tous les grands pays, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la France. L’office de statistique n’a pas encore donné le détail et l’origine de cette hausse des prix, mais elle a été alimentée par le pétrole, l’énergie et le prix des textiles fabriqués en Égypte, en Turquie et en Chine. C’est pour l’essentiel une inflation importée.

On peut tirer deux enseignements complémentaires de cette inflation surprise :

D’une part, ça peut réduire la probabilité de baisse des taux d’intérêt. Si les taux ne baissent pas c’est mauvais pour ceux qui veulent investi. Mais, ce n’est pas forcément mal pour ceux qui sont très endettés. Pourquoi ? Parce que leur dette coûtera moins cher. Tous les états sont endettés.

D’autre part, cette inflation peut donc annoncer sournoisement une volonté des autorités de laisser filer cette inflation parce que l’inflation ruine les épargnants C’est une idée qui a été pratiquée dans le passé. On a toujours préféré se faire avoir par la hausse des prix que par les impôts.