67% des Français envisagent de réduire leur budget en 2012

67, c’est le pourcentage de français qui envisage de réduire leurs dépenses dans les six prochains mois. Une décision prise au lendemain des fêtes de fin d’année selon une étude TNS-Sofres réalisée pour Canal +

L’objet du sondage était simple : Tester le moral des français une fois les vapeurs de Champagne parties. Et l’on peut dire que la dure réalité a repris le dessus dès le 2 janvier au matin. Les français ont fait leurs comptes et ont décidé de se serrer la ceinture. 67% des français vont réduire leurs dépenses dont 20 % qui vont les réduire de plus d’un tiers. Dans ce panel on trouve 75% d’ouvrier. Logique, ce sont les catégories les plus menacées par le chômage et la précarité du pouvoir d’achat.

Cette étude nous apprend que les Français comptent se serrer la ceinture sur :

-Les vacances et loisirs : 73%
-L’habillement : 56%
-L’énergie : 46%
-L’automobile : 43%
-L’alimentation : 42%
-L’internet et le téléphone : 28%.
-La santé : 14%

Ce pessimisme est très rationnel. Les français ont parfaitement intégré les perspectives très mauvaises du 1er semestre 2012. Mais le plus inquiétant dans ce type d’équation, c’est que ces perspectives amènent les entreprises à restreindre leurs propres budgets. Le plus important dans un tel climat c’est la vérité. Les responsables politiques ne peuvent plus raconter d’histoire.