Aides sociales : Le vrai scandale

Laurent Wauquiez prétend que les revenus d’assistance sont souvent supérieurs à des revenus d’activités. Ceux qui en touchent n’ont donc pas intérêt à travailler. Conclusion : Ou on les oblige à travailler ou l’on plafonne les aides à 75% du SMIC.

Le RSA, revenu de solidarité active avait été crée par Martin Hirsch qui voulait en faire un instrument de réinsertion en remplacement du RMI. Ce RSA est distribué à des gens qui n’ont aucun revenu, à des chômeurs en fin de droit mais aussi à des gens qui ont un travail en tant que complément de revenu. Le RSA représente 466,99 Euros en moyenne. Le montant varie selon la situation (seul ou en couple, avec ou sans enfants). Il est distribué à 3,79 millions de bénéficiaires soit 1,798 000 foyers.

L’idée émise par Laurent Wauquiez, serait d’obliger les bénéficiaires du RSA à faire des petits travaux d’intérêt général : 5 heures par semaine. Ces travaux, il faut les organiser. Quitte à les organiser, pourquoi ne pas créer de vrais emplois ?

Mais, la question qui fait polémique est de savoir si un couple au RSA ne gagne pas plus qu’un couple ou l’un des conjoints travaillant au SMIC. C’est ce que dit Laurent Wauquiez.

En réalité, la réponse est non :

–         Un  couple avec un enfant au RSA et APL  touchera 1000€. C’est presque l’équivalent du SMIC (1073€).

–         Un  couple au SMIC,  qui pourra bénéficier des APL et d’un RSA complémentaire, arrivera à toucher 1600€.

La différence n’est pas énorme mais accrédite l’idée que des gens modestes en cumulant toutes les aides doivent arriver à toucher autant qu’en travaillant. Et bien, ce phénomène est agaçant pour ceux qui se défoncent au travail. D’autant que tout le monde sait qu’avec un peu de travail au noir on s’en sort.

Un système d’aides plus un système de trente-cinq heures : Tout cela finit par coûter très cher.