Allocations familiales : Jean-Marc Ayrault annonce une réduction du quotient familial

Le gouvernement français a annoncé lundi une réduction du quotient familial et la modulation de certaines aides en fonction des revenus dans un souci affiché de « justice » sociale et de « solidarité » avec les foyers les plus pauvres.

« Moindre mal » pour l’Union nationale des associations familiales, « matraquage fiscal » pour l’UMP, ces mesures s’inscrivent dans le cadre des efforts visant à équilibrer les comptes de la Sécurité sociale, dont la réforme des retraites, à l’automne prochain, sera le levier principal.

Ces mesures doivent permettre d’économiser quelque deux milliards d’euros par an à l’horizon 2017.

Dans une déclaration à Matignon, Jean-Marc Ayrault a rappelé le souci de préserver le principe « d’universalité » des allocations familiales, qui « continueront à être versées de façon égale à tous les enfants de toutes familles ».

Moins de 12% des familles sont, selon lui, concernées par cette mesure, qui consiste à abaisser le plafond du quotient familial de 2.000 à 1.500 euros par demi-part.

Chargement des commentaires ...