Amendement Nutella : Vers une hausse de la taxe sur l’huile de palme

Hier, la commission des Affaires sociales du Sénat a adopté un « amendement Nutella » au projet de loi de financement 2013 de la Sécurité sociale. Ce dernier vise à augmenter de 300% la taxe sur l’huile de palme qui est l’un des composants principaux de la célèbre pâte à tartiner, Nutella. D’après Yves Daudigny, auteur de l’amendement et rapporteur de la commission, cette taxe constitue un signal à destination des industries agroalimentaires, et non des consommateurs, pour qu’elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaine. L’huile de palme, qui constitue des graisses et non de l’huile, est accusée d’avoir des effets nocifs sur la santé et sur l’environnement, entraînant en plus une déforestation.

Cet amendement que le gouvernement devrait soutenir institue une contribution additionnelle de 300€ la tonne à la taxe spéciale prévue sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l’alimentaire humaine. Les français consomment près de 126 000 tonnes d’huile de palme à usage alimentaire par an, soit 2 kg par habitant. Actuellement la taxe s’élève à 98,74€ la tonne d’huile de palme. Selon Mr Daudigny, le rendement de la taxe additionnelle atteindrait donc les 40 millions d’euros. Concrètement, l’augmentation de cette taxe représentera une hausse de 30 centimes sur le pot de 5kg à 37€. L’objectif du gouvernement est donc de baisser la consommation de ces acides gras saturés et ainsi l’obésité et les maladies cardio-vasculaires. Le PLFSS sera étudié lundi prochain par le Sénat.