Après I-Phone et I-Pad, voici I-Cloud : Une nouvelle révolution d’Apple ?

C’est Steve Jobs en personne qui va interrompre son congé maladie pour la deuxième fois et présenter personnellement sa dernière innovation qui pourrait s’appeler l’I-Cloud.

Qu’est ce que c’est ?

C’est une offre de musique, de photos et de vidéo qui seront stockées sur des serveurs et qui seront accessibles sur n’importe quel appareil par une simple connexion internet.

Plus besoin de téléchargement,  vous pourrez acheter votre musique en direct chez Apple, vous la stockerez sur un compte internet et vous l’écouterez à votre guise quand vous voulez.  Le tout pour un abonnement qui devrait tourner autour de 4 à 5 euros par mois.

Concrètement ça veut dire que vous ne stockerez plus rien chez vous. Plus de DVD, plus de disque dur sur lesquels on avait téléchargé de la musique ou de la vidéo. Vous accéderez à une bibliothèque externe.

C’est ce que les spécialistes appellent le « Cloud Computing ». L’existence de grands serveurs informatiques qui seront ouvert à tous et notamment aux entreprises.

Le marché est-il important ?

Il n’est pas important, il est considérable. On l’estime à 53 milliards de dollars dans le monde et tous les acteurs cherchent à s’installer sur ce créneau. Ceux qui y avaient pensé aussi ce sont Amazone, Google, Microsoft. Mais ils ne sont pas tout à fait prêts. Apple les a pris de vitesse, une fois encore.

En France, il y a dans ce domaine des petites starts- up qui se débrouillent bien.

Deezer qui s’est alliée à Orange et Spotify qui va annoncer un accord de coopération avec SFR.

L’avantage c’est que vous n’avez plus à avoir de matériel chez vous, tout est à l’extérieur dans des grands serveurs. C’est ça la vraie révolution. Il suffit d’un terminale ou même d’un portable pour accéder via internet à cette immense banques de données.