Austérité : La Grèce dit oui, les marchés aussi

Les députés grecs ont approuvé cet après-midi le plan d’austérité proposé par le gouvernement à 155 voix favorables contre 138. Destiné à sauver le pays de la faillite, il était la condition au déblocage de nouveaux fonds pour la Grèce.

Pour rappel, ce plan prévoit :
-des nationalisations massives. Pour 50 milliards d’euros
-des économies budgétaires, pour 28 milliards d’euros d’ici à 2015
-des retraites diminuées
-des allocations chômages réduites
-une TVA qui passerait de 13% à 23%
-une taxe de solidarité sur tous les revenus.

Dans la foulée, les marchés repartent à la hausse. En fin d’après-midi, le CAC prend presque 2% dopé par les bancaires. La Société Générale gagne 2.6%, AXA 2.4% ou encore le Crédit Agricole à + 1.8%.