Baisse de 23,5% du marché automobile français en mars

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 23,5% en mars en données brutes, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), reflet d’un comparatif 2011 plus défavorable que jamais quand la prime à la casse dopait encore les ventes.

Le mois dernier, il s’est immatriculé 197.033 véhicules particuliers neufs dans l’Hexagone. En données corrigées des jours ouvrables, la baisse ressort à 20,0%, mars 2012 ayant compté 22 jours ouvrables contre 23 en mars 2011. En janvier et février, le marché avait déjà accusé des baisses de l’ordre de 20% sur chaque mois en données brutes. Pour le groupe PSA Peugeot Citroën, les immatriculations ont dégringolé de 33,2% le mois dernier tandis que pour le groupe Renault – notamment la marque au losange et la marque low cost Dacia – les immatriculations ressortent en chute de 29,8%.

Sur l’ensemble du premier trimestre, le marché automobile français se sera contracté de 21,7% en données brutes et de 22,9% en données corrigées des jours ouvrables. Les immatriculations de PSA sur la période ont baissé de 30,3% et celles du groupe Renault de 30,2%, en données brutes dans les deux cas.