Blackberry 10 pourra-t-il sauver RIM ?

Le pari de Blackberry 10 ? Convaincre une partie des 80 millions d’utilisateurs de Blackberry dans le monde de migrer vers le nouvel OS, et les nouveaux terminaux, et  »le tour sera joué » !  Blackberry, le grand perdant de l’arrivée d’Apple et de l’iPhone sur le marché des téléphones mobiles intelligents (smartphones), va-t-il réussir à inverser la tendance ?

C’est le pari des équipes de RIM, Research in Motion, la société canadienne qui a inventé le smartphone bien avant Apple voici plus de dix ans. L’auteur de ces lignes se souvient parfaitement bien de sa rencontre avec les patrons canadiens de RIM, en novembre 2002, venus en Europe et en France pour présenter ce téléphone bizarre avec un clavier qui « permettait de recevoir ses e-mails en temps réel dessus ». L’écran basique à cristaux liquides à gros carrés permettait effectivement de lire ses mails et d’y répondre en situation de mobilité. Les documents Word et même Excel étaient transformés à la volée par les serveurs de RIM en documents texte dans le corps du message, permettant de les consulter sans les ouvrir, et sans consommer non plus trop de bande passante, sur des réseaux mobiles qui n’étaient même pas de deuxième génération (2G) l’époque.. On appelait cela le « GPRS », qui a précédé le « EDGE », qui lui même a précédé la « 3G » actuelle, en train de se faire remplacer (lentement) par la future 4G.

Dix ans plus tard, Blackberry est au plus mal, après quatre années successives d’effondrement sur le marché des smartphones que le Blackberry dominait. En entreprise, l’iPhone et dans une moindre mesure les Galaxy de Samsung taillent des croupières à Blackberry. Et chez les clients individuels, ou RIM n’avait en théorie rien à faire, ce sont les jeunes qui ont acquis des Blackberry devenus téléphones d’entrée de gamme ! Mais la riposte est là. Blackberry, après deux années d’incertitude et d’hésitation, pendant lesquelles tous les scénarios ont été évoqués (dépôt de bilan, rachat par Microsoft ou Nokia..) a mis les bouchées doubles pour développer un tout nouvel OS (operating system) mobile. Celui-ci sera lancé en fanfare le 30 janvier prochain, soit dans deux mois exactement, mais déjà, certains médias triés sur le volet ont pu voir un prototype de Blackberry 10 en fonctionnement…  Le pari du nouvel OS ? convaincre une partie la plus large des 80 millions d’utilisateurs de Blackberry dans le monde de « swicher » vers BB10, pour faire un socle d’adeptes, et ensuite partir à la conquête des adeptes d’iPhone et d’Androïd.

Et si vous voulez connaître mon opinion… Le pari me semble jouable ! Jugez en plutôt avec cette rapide démonstration, en conditions totalement réelles et en vidéo, des atouts de Blackberry 10… Messagerie unifiée, séparation des usages pros et persos… De quoi réfléchir sérieusement à ce dont on a vraiment besoin dans sa poche, au quotidien !

Retrouvez d'autres articles sur le site de notre partenaire Économie Matin