Bourse : Les places européennes dopées par le sommet de Bruxelles

Les bourses remontent en Europe, dopées par les décisions du sommet de Bruxelles. Pourtant pour les gouvernements, tout n’est pas terminé.

C’est une ambiance assez euphorique qui a régné jeudi sur les marchés. A Paris, le CAC prend 6,28%. Une performance partagée par la plupart des bourses  en Europe. En Allemagne le DAX gagne 5,35 %, le Footsie à Londres prend 2,89%, 5,49% pour Milan et 4,96 pour Madrid. Enfin, en Grèce, la bourse récupère 4,82%. En Asie, les bourses étaient orientées dans le même sens, tout comme la bourse de New-York en très forte hausse. Autre marqueur de satisfaction, la fermeté de l’euro qui à touché 1,41 dollars dans la journée.

Tout cela veut dire quoi ?

Tout cela veut dire que les milieux d’affaires sont plutôt soulagés qu’il y ai eu un accord qui permettra à la zone euro de fonctionner. Les valeurs bancaires ont été les plus marquées.

-Société Générale : +22,5%

-Crédit Agricole : +21,9%

-BNP-Paribas : + 16,9 %

-AXA : + 14,7%

Les gouvernements ont achetés du temps.

Il va falloir maintenant mettre en place tout ce qui a été décidé. Il faut que la Grèce tienne ses promesses. Il faut que le FESF dotée de 1000 milliards d’Euros se mettent en place.

Il faut surtout éradiquer les causes profondes de la crise. C’est-à-dire, les déséquilibres budgétaires partout en Europe, sauf en Allemagne qui a fait le travail. Il va falloir trouver la potion magique qui permette d’assainir les finances publiques sans étouffer l’activité. En plus, il faut que cela soit socialement acceptable.