Bourses Européennes : La dégringolade !

Les Bourses européennes creusent leurs pertes mardi en matinée, à leurs plus bas de plus de trois mois, dans le sillage du marché japonais qui a plongé de 16% en deux jours alors que l’inquiétude s’accroît autour du risque nucléaire au Japon.

A Paris, l’indice CAC 40 abandonne 3,71%. Après trois heures de transactions, les volumes sur le CAC 40 représentent déjà près de 80% de la moyenne des échanges quotidiens sur les trois derniers mois. La Bourse de Londres perd 2,5% et celle de Francfort chute de 4,9%.

Tous les secteurs sont touchés, surtout ceux de l’énergie: L’action EDF recule de 4% et le certificat d’investissement d’Areva dégringole de plus de 9%.
La dégringolade se fait sentir aussi dans le luxe, l’électronique,l’automobile et des matériaux de base. Renault perd 5,45%, dans le sillage du recul de 12,5% accusé en deux jours par son partenaire japonais Nissan. Porsche et Richemont décrochent de plus de 6%, tout comme le géant français du luxe LVMH. L’indice sectoriel européen se contracte de 3,7%.

Dans le rouge également, le secteur européen de l’assurance perd 3,5% avec la perspective de lourdes pertes matérielles et humaines après le séisme et le tsunami de vendredi. Le marché pétrolier est aussi en net repli en dépit de la crise libyenne, le Japon étant le troisième consommateur mondial de brut. Le baril de Brent de mer du Nord perd ainsi 3 dollars à 110,5 dollars.