Bouygues attaque Free en justice

Depuis le lancement des forfaits Free mobile, la concurrence est rude chez les opérateurs. Et pas toujours loyale. En attestent le nombre de plaintes déposées entre Bouygues et Free. La plus récente date de la semaine dernière, lorsque Bouygues a décidé d’attaquer Free pour « dénigrement » et « concurrence déloyale ». Selon une source proche du dossier, « la question qui est posée à travers cette plainte, c’est de savoir s’il est normal que la concurrence, même intense, puisse passer par le fait d’insulter des concurrents, et ce de manière répétée et systématique », rapporte Challenges. « De telles injures, un tel dénigrement (…) portent atteinte au bon fonctionnement du marché dans son ensemble ». En effet, Free a une politique plutôt offensive, n’hésitant pas à montrer aux clients des opérateurs concurrents qu’ils sont pris pour des « pigeons ». Le groupe Bouygues riposte, et demande avec cette mise en examen un versement de 100 millions d’euros d’indemnités par Free. « Maintenant, nous allons passer à l’offensive, d’autant plus sereinement que celle-ci a été préparée depuis longtemps », confirme un salarié de Bouygues Telecom.