Bruno Bich est mort, voilà le film qui raconte l’histoire de la marque française la plus connue dans le monde

Bruno Bich a été le président de Bic jusqu'en 2018, après avoir transformé l’entreprise qu’avait fondée son père, Marcel Bich, en un groupe mondial. Mais en réalité, il ne s’était jamais éloigné de cette entreprise dont il avait défini le concept très simple, celui qui a mené à ce succès considérable : des produits pas chers mais utiles. Des stylos Bic d’abord, puis des rasoirs, des briquets...

 

Peu de temps avant de quitter la présidence du groupe, Bruno Bich nous avait autorisés à faire un film qui racontait l’histoire de ce groupe mythique que son père avait fondé. C’était la première fois qu‘il ouvrait les archives de la famille et les portes de l’entreprise. Il était d’une discrétion absolue, il n’aimait pas trop les projecteurs. Seuls comptaient pour lui les produits, les consommateurs et les chiffres, alors que son père était, lui, d’une exubérance permanente.

Le tournage de ce film a duré six mois et pendant ces six mois, il n’a jamais demandé à voir ce que nous faisions, ce que nous avions tourné, alors que dans son entourage, on montrait beaucoup plus d’inquiétudes. Parce qu’il y a toujours une part d’ombre qui existe dans de tels succès ; et il y a des secrets dévoilés dans ce film.

Ce film a été vu des milliers de fois, notamment aux États Unis et en Asie et pour Bruno Bich, c’était l’essentiel.

Nous avons compris peu de temps après qu‘il nous avait ainsi permis d’écrire ce qu’était l’histoire du groupe, vu par d’autres gens que la famille ou les collaborateurs, pour en faire une sorte d’héritage.

Voilà ce film qui raconte une des histoires familiales françaises les moins connues de France, pour une marque, Bic, qui reste aujourd’hui la marque française la plus connue dans le monde entier.

https://www.jeanmarc-sylvestre.com/la-petite-histoire-du-stylo-a-bille-ou-la-grande-saga-de-l-entreprise-bic