Bruno Le Roux voudrait deux taux de TVA dans la restauration

Bruno Le Roux souhaite mettre en place deux taux de TVA dans la restauration. Le président du groupe socialiste de l’Assemblée nationale,  veut protéger les restaurants « de tradition » qui transforment des produits. Le pacte de compétitivité présenté mardi par le gouvernement prévoit de porter le taux de TVA sur la restauration de 7 à 10% pour financer des crédits d’impôts aux entreprises, le taux normal passant de 19,6 à 20% tandis que la TVA sur les produits de première nécessité serait abaissée de 5,5 à 5%. Les restaurateurs « de tradition qui transforment des produits et qui donc embauchent plus, qui ont une masse salariale plus forte » bénéficieraient d’un taux de 5% et les autres seraient assujettis au taux normal de 20%.Le « patron » du groupe PS de l’Assemblée a souligné qu’il ne s’agissait que « d’une réflexion qui n’engage en rien le gouvernement ».