Budget : le gouvernement prévoit 13 milliards d’impôts supplémentaires

13,3 milliards d’euros. C’est le montant global des recettes fiscales supplémentaires décidées par le gouvernement. Elles se répartissent entre un prélèvement de 7,2 milliards d’euros dès cette année et 6,1 milliards d’euros supplémentaires en 2013. Qui va payer ?

Pour 2012, l’essentiel des recettes supplémentaires provient des majorations d’impôts. 7,2 milliards d’euros. Ces impôts nouveaux pèseront  à 53% sur les ménages et à 47% sur les entreprises. Ce sont donc bien les contribuables qui paieront l’essentiel de l’effort, surtout les patrimoines et les revenus les plus élevés. Ce n’est pas une surprise, François Hollande a toujours dit pendant la campagne sa volonté de revenir sur la loi TEP. Il renforce en toute logique l’ISF et les droits de succession, avec la création d’une surtaxe exceptionnelle pour 2012 puisque l’ISF a déjà été payé.

En revanche, ce qui est plus étonnant, c’est la suppression de l’exonération de charges sur  les heures supplémentaires. Il y a là un fort risque de casser les heures supplémentaires donc de gêner les bas salaires. L’impact économique pour 2012 sur l’activité sera nuancé mais l’impact politique est beaucoup plus fort. Désormais, les regards sont tournés vers les décisions à prendre pour 2013. Car ce n’est pas 7 milliards qu’il faudra trouver mais 33 milliards d’euros.