Budgets nationaux : Merkel veut que Bruxelles dispose d’un droit de veto

La chancelière Angela Merkel a défendu jeudi l’idée de confier au commissaire européen aux Affaires économiques un droit de veto sur les budgets nationaux des Etats membres, dans un discours devant le Bundestag. « Nous pensons, et je le dis au nom de l’ensemble du gouvernement allemand, que nous pourrions faire un pas en avant en accordant à l’Europe un véritable droit d’ingérence sur les budgets nationaux quand ils ne respectent pas les limites fixées pour la stabilité et la croissance », a-t-elle déclaré, en appuyant l’idée de confier un droit de veto dans ce domaine au commissaire européen aux affaires économiques. « Je sais que de nombreux Etats membres ne sont pas encore prêts à cela, malheureusement (…) mais cela ne change rien au fait que nous allons nous battre pour cela », a-t-elle déclaré, très applaudie. Elle s’en est pris à ceux qui ont immédiatement rejeté cette idée exprimée récemment par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.