Chômage : l’aggravation continue

Le nombre de chômeurs a considérablement augmenté au cours du mois de septembre 2012. 46 900 nouveaux demandeurs d’emploi sans activités sont comptabilisés, soit une hausse de 1,6% par rapport au mois d’août. C’est la progression du chômage la plus importante depuis avril 2009. Le nombre de demandeurs d’emploi atteignait les 3,05 millions en métropole, et 3,3 millions avec les Dom. En incluant les chômeurs travaillant à temps réduit, la métropole bat un nouveau record avec 4,5 millions de chercheurs d’emploi à la fin septembre. Marion Cochard, économiste a indiqué « On revient sur des niveaux proches de ceux connus au pire de la crise de 2009 ». Les jeunes et les seniors sont les plus touchés avec une hausse de 2,2% sur le mois. Jean-Marc Ayrault, le premier ministre a affirmé que le gouvernement avait agi immédiatement en créant des emplois d’avenir, prévus pour novembre, et les futurs contrats de génération en 2013. La création de ces premiers emplois d’avenir est une réponse à la situation des jeunes sans emploi et sans formation. Le ministère du Travail et de l’Emploi reste confiant et compte sur la mise en oeuvre concrète des réformes prévues dans la feuille de route sociale et assure « L’objectif ambitieux de 100 000 emplois pour 2013 sera atteint ». Le 12 septembre, un projet de loi sera présenté au conseil des ministres pour permettre son déploiement début 2013. 500 000 embauches de jeunes en CDI au cours des prochaines années et le maintien dans l’emploi de 500 000 salariés plus âgés sont les deux objectifs fixés.