Classement : Microsoft est l’entreprise qui rémunère le mieux ses stagiaires

Selon la loi, le stage doit être rémunéré à hauteur de 30% du SMIC, soit 436,05 euros cette année. Pour une durée inférieure à 2 mois, il n’y a aucune obligation de gratification. Mais tous les stagiaires sont-ils logés à la même enseigne ? Contrairement aux idées reçues, certaines entreprises proposent des stages extrêmement bien payés.

Ainsi, selon l’école de commerce HEC Paris, les cabinets d’audit et de conseil proposent des rémunérations comprises entre 1600 et 2300 euros bruts pour allécher les jeunes talents. C’est par exemple le cas de Ernst and Young, KPMG ou encore Deloitte. Les banques d’affaires ne sont pas en reste avec 2000 euros en moyenne pour Goldman Sachs, JP Morgan et Morgan Stanley. Autres secteurs qui payent bien : l’aéronautique, l’extraction de matières premières et l’immobilier.

Cependant, on reste loin des rémunérations proposées aux Etats-Unis, qui feraient rêver n’importe quel stagiaire français. Selon une étude du site Glassdor, les gratifications atteignent 6746 dollars (5175 euros) pour un stagiaire en recherche chez Microsoft, et 6463 dollars (4957 euros) pour un stagiaire en ingénierie logiciel chez Google !