Complémentaires santé : le dispositif fiscal actuel a perdu sa justification (Pécresse)

www.Boursorama.com

www.Boursorama.com

Le projet d’alourdir la fiscalité des complémentaires santé dans le cadre du plan de suppression des niches se justifie car le dispositif actuel est un « avantage fiscal » qui « a perdu sa justification », a estimé jeudi la ministre du Budget Valérie Pécresse.

« Nous avons dans ce plan anti-déficit décidé de supprimer les niches fiscales », a expliqué Mme Pécresse sur France Info. Parmi ces niches figurent les « contrats solidaires et responsables » des mutuelles, qui représentent désormais 90% des contrats des mutuelles contre « zéro » auparavant, a-t-elle poursuivi.