Crédit Agricole cède Emporiki : Les 5 chiffres clés

Alors que la crise grecque ne trouve toujours pas une issue favorable, le Crédit Agricole a finalisé l’accord de cession de sa filiale grecque, Emporiki, à Alpha Bank et signe ainsi la fin de son aventure avec le pays le plus fragile de la zone euro. Les pertes cumulées pour le groupe depuis la crise s’élèvent à près d’une dizaine de milliards d’euros. Voici les 5 chiffres à retenir.

10 milliards d’euros : C’est la somme faramineuse que le Crédit Agricole a injecté dans Emporiki depuis le début de la crise en Grèce, et qui a motivé la décision de cession de cette dernière.

2006 : C’est l’année durant laquelle le Crédit Agricole a racheté Emporiki pour 2,2 milliards d’euros.

1 euro : C’est l’euro symbolique pour lequel la banque française a cédé la totalité du capital d’Emporiki à Alpha Bank.

2,85 milliards d’euros : C’est le montant de la recapitalisation d’Emporiki par le Crédit Agricole avant la cession à Alpha Bank. Le groupe souscrira par ailleurs, pour 150 millions d’euros d’obligations remboursables en actions Alpha Bank.

4.100 : C’est le nombre de personnes employées dans les 300 agences du réseau d’Emporiki, fondée en 1907.

Chargement des commentaires ...