Décryptage : La solution des SCOP privilégiée pour SeaFrance

SeaFrance est au bord de la faillite et le gouvernement se prononce en faveur d’une reprise de la société par les salariés en SCOP. Mais qu’est-ce qu’une SCOP ?


Le tribunal de commerce de Paris annonce que l’examen du projet de reprise de la compagnie SeaFrance sera reporté au 9 janvier. Il souhaite se laisser le temps d’étudier le financement d’une société coopérative ouvrière (SCOP) regroupant les salariés de la compagnie.

Lundi soir, le gouvernement s’est déclaré en faveur de la solution visant à créer cette coopérative avec les indemnités que percevraient les salariés en cas de liquidation judiciaire. Pour le moment, 11 à 12 millions d’euros sont garantis par les collectivités du Nord-Pas-de-Calais et la SNCF, principal actionnaire de SeaFrance, serait appelée à verser les 40 millions manquant. Mais une question reste en suspend, les 880 salariés accepteront-ils de verser leurs indemnités dans la création d’une société coopérative ?

Le modèle des scop a fait ses preuves depuis de nombreuses années et dans de nombreux domaines d’activités. Rencontre avec Patrick Lenancker, Président de la Confédération Générale des scop, pour mieux comprendre ce modèle d’entreprise.

http://www.dailymotion.com/video/xnetfk