Dette : la France « ne déviera pas de sa trajectoire », prête à des « efforts » (Pécresse)

Boursorama

Boursorama

La France ne « déviera pas d’un iota de (sa) trajectoire de redressement des finances publiques » et est prête à « davantage d’efforts », a affirmé mardi sur RTL la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement français Valérie Pécresse, tentant de rassurer les marchés.

La ministre a prévenu que « s’il faut faire davantage d’efforts pour atteindre ces 4,6% » d’endettement par rapport au Produit intérieur brut en 2012, « nous ferons davantage d’efforts ».