Dexia plonge, les marchés aussi

Suite aux rumeurs de démantèlement, Dexia plombe les marchés et font sortir les ministres des finances de leur silence.

Rattrapée par la crise, la banque franco-belge Dexia semble courir droit vers le démantèlement. Si c’est la cas, Dexia serait la première banque en Europe à s’effondrer à cause de cette crise. Sur les marchés, le titre est en chute libre. A 11h30, Dexia perdait 22% à 1.01€. Il y a quelques heures encore, le titre valait 0.80 centimes d’euro. De son côté, le CAC 40 est en fort recul.


Les ministres à la rescousse.

« Dans le cadre de la restructuration de Dexia, les États belge et français, en liaison avec les banques centrales, prendront toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des déposants et des créanciers« , ont déclaré les ministres français et belge des Finances dans un communiqué commun. « A cette fin, ils s’engagent à apporter leur garantie aux financements levés par Dexia« , déclarent conjointement François Baroin et Didier Reynders.