EDF pourrait imposer le prix de 42 euros à Direct Energie

Le fournisseur d’énergie Direct Énergie serait prêt à céder aux exigences d’EDF en payant un prix de 42 euros par mégawattheure pour l’électricité, soit le prix demandé par le producteur d’électricité, selon les informations des Echos. Jusqu’à présent, Direct Énergie réclamait un prix de 35 heuros par mégawattheure. Le PDG de Direct Énergie explique cette décision par la catastrophe de Fukushima au Japon. Selon lui, le désastre a souligné la nécessité d’investir dans les centrales nucléaires françaises.