«En entreprise les Séniors d’hier sont en moitié de carrière aujourd’hui »

Rencontre avec Maurice Thévenet, professeur au CNAM, à l’ESSEC et responsable de l’observatoire qui étudiera dès le 7 décembre les 45-55 ans au travail.

Le 7 décembre, l’ESSEC, une des plus importantes écoles de commerce en France, organisera un colloque autour des modes de vies professionnelles. Avoir 45-55 ans aujourd’hui et se renouveler professionnellement dans son entreprise est devenu une question importante. A l’occasion, un observatoire sera lancé. Il étudiera de nouvelles formes de vies professionnelles et de rapport au travail.

Rencontre avec Maurice Thévenet, professeur au CNAM, à l’ESSEC et responsable pédagogique du programme :

Que va étudier cet observatoire ?

maurice thevenet, essec

va repérer les tendances d’évolution de carrière. On se rend compte qu’avec le recul de l’âge de la retraite et l’évolution des modes de vie, les Séniors d’hier deviennent des travailleurs en seconde moitié de carrière aujourd’hui. Cela va permettre aussi d’analyser le comportement des entreprises face à cette évolution, connaitre quelles questions elles se posent et comme elles s’adaptent. Nous ciblons donc les 45-55 ans.

Qu’avez-vous déjà observé à propos de ces « 45-55 ans » ?

A notre époque, on se remarie, on a des enfants plus tard, ils deviennent ados, font des études…  Cette population a donc encore une pression d’avoir un bon revenu. Mais aussi la tentation de commencer à se poser en douceur. Les questions de la motivation et de l’adaptation du travail se posent aussi à ce moment là. On se rend surtout compte que cette population est une véritable mine d’or parce qu’elle a de bons réseaux professionnels et qu’elle a un potentiel de leadership très important pour les entreprises.

Une manifestation à découvrir au Cnit de la Défense mercredi 7 décembre à 8H30.