En pleine crise, la Grèce investit 30 millions pour… un grand prix de F1 !

Alors que sa dette publique devrait atteindre les 327 milliards d’euros cette année, la Grèce vient de débloquer 30 millions d’euros pour accueillir un grand prix de Formule 1 ! Selon le ministre du Développement, Costis Hatzidakis, cité par Bloomberg « un Grand Prix de Formule 1 permettra de stimuler l’économie du pays avec la création de 5000 postes permanents et 3000 intérimaires ». Rappelons tout de même que les JO d’Athènes furent un véritable gouffre financier et que les rappels à l’ordre des créanciers européens de la Grèce sont de plus en plus nombreux.