Enquête : Les trois quarts des Français pensent que la France est plus corrompue qu’en 2011

Selon le Baromètre mondial de Transparency International, la plus vaste enquête sur la corruption menée à l’échelle mondiale, plus de la moitié des 114 000 personnes interrogées considèrent que la corruption a augmenté dans leurs propres pays depuis 2 ans. La France fait partie des mauvais élèves puisque les trois quarts de nos concitoyens partagent ce jugement négatif. Pour comparaison, les Belges ne sont que 10% à penser que la corruption a progressé dans leur pays.

On note également qu’au cours des 12 derniers mois, 27% des personnes interrogées déclarent avoir versé un pot-de-vin pour accéder à certains services publics. Les institutions vues comme les plus corrompues sont, dans l’ordre, les partis politiques, la police et la fonction publique.

Les gouvernements sont loin d’être plébiscités pour lutter contre le phénomène. En effet, dans les 17 Etats du G20 couverts par l’enquête, 59 % des personnes interrogées déclarent que les efforts de leur gouvernement pour lutter contre la corruption sont insuffisants. Le regard que nous portons sur l’action de nos dirigeants est d’ailleurs plus sévère qu’avant la crise financière de 2008. 31 % des personnes interrogées estimaient alors que l’action de leur gouvernement pour lutter contre la corruption était efficace. Elles ne sont plus que 22 % aujourd’hui. Encore une fois, cette défiance est particulièrement présente en France : 57% des Français pensent que notre gouvernement est soumis à une minorité de grands groupes d’intérêt. Ils ne sont que 5% à le penser en Norvège.